Arbor Ventures de Singapour prépare un nouveau fonds fintech • TechCrunch

Arbor Ventures, bailleur de fonds de start-ups de fintech et de shopping comme la société de prêt à tempérament Tabby et l’usine de marque Amazon Heyday, a bloqué 193 millions de dollars vers son plus grand fonds à ce jour, a appris TechCrunch.

Le VC basé à Singapour se concentre sur les startups de technologie financière à un stade précoce, mais il fonctionne avec une vision assez large de ce qui constitue la fintech ; son portefeuille comprend des startups travaillant sur l’IA, soins de santé, crypto et (bien sûr) plusieurs achètent maintenant, payent plus tard. Arbour vise à lever près de 107 millions de dollars supplémentaires pour son troisième fonds de base, qui pourrait atteindre un total de 300 millions de dollars, par un dossier réglementaire avec la Securities and Exchange Commission.

Bien que basée en Asie du Sud-Est, Arbor soutient des startups partout, avec des investisseurs basés dans des hubs tels que New York, San Fransisco et Tokyo. L’entreprise a réalisé au moins 70 investissements à ce jour et compte plus d’une douzaine de sorties à son actif, par Pitchbook.

Arbour n’a pas répondu aux demandes de commentaires sur ses plans pour l’argent, mais ses transactions au cours de l’année écoulée semblent aussi variées que jamais; ils couvrent le site d’achat en gros Ralalisociété de données d’assurance IA Planck et la startup RH HiBob.

Parmi les autres investisseurs fintech qui ont récemment fait les gros titres, citons Kli Capital de New York, qui lève un troisième fonds de 50 millions de dollars, et AC Ventures, basé à Jakarta, en Indonésie, qui vise 250 millions de dollars pour son cinquième fonds.

Leave a Comment

Your email address will not be published.