DTCP fait appel à SoftBank comme LP d’ancrage pour son prochain fonds de 500 à 600 millions de dollars • TechCrunch

La semaine dernière, nous avons eu un aperçu de la façon dont SoftBank se retire de certains de ses investissements les plus exubérants des dernières années, lorsque la nouvelle a annoncé qu’elle avait vendu la totalité de sa participation dans la startup edtech Kahoot, à perte. Cette semaine, nous examinons ce que fait SoftBank pour diversifier la façon dont il déploie le capital avec un risque un peu moins direct pour lui-même : DTCP dit que SoftBank a pris une participation majeure dans son prochain fonds, faisant partie d’une tranche de 300 millions de dollars qu’il a levé pour doubler les cycles de croissance en Europe.

Pour le contexte, DTCP est un fonds qui a commencé comme la branche de capital-risque de l’opérateur de télécommunications allemand Deutsche Telekom, mais qui est maintenant géré comme une entreprise indépendante – DT reste un investisseur, mais dans un petit changement de marque pivot, DTCP signifie désormais “Digital Transformation Capital Partners”. ”.

Parmi les autres participants à cette première clôture figurent DT, ainsi que des investisseurs institutionnels, des fonds de pension, des entreprises et des family offices non nommés.

Ce fonds, le troisième de DTCP, témoigne du chemin parcouru par l’écosystème européen en matière de tours de table : autrefois, il aurait été rare de lever des tours de table dans cette région, les startups les plus prometteuses fondées en Europe décampant vers aux États-Unis d’attirer des investisseurs là-bas s’ils voulaient se développer. De nos jours, il est plus probable qu’ils trouvent cet investissement plus près de chez eux.

Ce dernier fonds du DTCP devrait être clôturé en mars 2023 et l’objectif est de le porter à 500 millions de dollars (ou un plafond de 600 millions de dollars).

Dans ce cadre, SoftBank, aux côtés du fondateur du fonds DT, sont les piliers – de loin les plus gros bailleurs de fonds – a déclaré Thomas Preuss, associé directeur chez DTCP Growth, dans une interview.

L’entreprise investit déjà dans le fonds – plus précisément, elle a mis un 15 millions de dollars supplémentaires dans une série B pour la plate-forme d’IA conversationnelle Cognigy.ai, portant le total levé pour ce tour à 59 millions de dollars.

Plus généralement, DTCP se concentrera sur les logiciels d’entreprise basés sur le cloud, le SaaS, la cybersécurité, le web3, l’IA et la fintech – toutes les grandes catégories en Europe et en Israël, les régions clés que DTCP couvrira, aux côtés des États-Unis

Et notamment, alors qu’il reste des investisseurs, même sur le marché actuel, qui se concentrent sur la technologie profonde et d’autres catégories qui pourraient prendre beaucoup de temps pour voir un retour, DTCP adopte une vision plus pragmatique – quelque chose qui aurait pu trouver un écho chez SoftBank.

Le Fonds cible environ 25 investissements en actions dans la fourchette de 20 à 25 millions de dollars pour les entreprises en début de croissance ou en phase de croissance. “Positions défendables sur le marché et avantage technologique” sont à l’ordre du jour, tout comme une autre exigence clé : un minimum de 10 millions de dollars ARR pour être considéré comme soutenu.

“Nous sommes encore à l’âge de pierre en matière de technologie profonde”, a déclaré Preuss.

Il sera intéressant de voir comment le rôle des VC plus localisés évoluera dans les années à venir, en tant que partenaires des grandes entreprises mondiales qui ont commencé à s’intéresser davantage à investir en dehors de leurs marchés nationaux. Alors que SoftBank est susceptible de continuer à faire des investissements directs, investir dans un fonds comme DTCP l’aide à générer plus de flux de transactions, à la fois en tant que bailleur de fonds indirect et pour examiner plus d’entreprises qu’il pourrait également vouloir poursuivre directement. C’est une fonction particulièrement intéressante étant donné que SoftBank est aurait la réduction des opérations sur un certain nombre de marchés, y compris l’Europe, réduisant l’équipe qu’elle pourrait avoir sur le terrain pour le faire elle-même.

Le premier fonds de DTCP en 2015 et le deuxième fonds en 2018 ont totalisé 410 $ et ont été investis dans 32 sociétés de logiciels d’entreprise à travers l’Europe, Israël, les États-Unis et l’Asie, et DTCP note que 11 de ces investissements ont été acquis ou rendus publics jusqu’à présent. Ils incluent Auth0, Fastly, Sagnavio et Guardicore.

Leave a Comment

Your email address will not be published.