Vous songez à ignorer un CID ? Détrompez-vous.


Vous songez à ignorer un CID ? Détrompez-vous.
Chundycz
14 février 2022 | 14h39

Vous songez à ignorer un CID ? Détrompez-vous.

Par
Foire de Lesley

La protection des consommateurs contre les appels automatisés illégaux est une bataille que la FTC mène sur tous les fronts. Deux actions récentes visant à faire respecter les demandes d’enquête civile (CID) émises aux fournisseurs de services VoIP démontrent cet engagement. Mais le message de ces cas s’étend au-delà de l’arène des appels automatisés.

Voice over Internet Protocol – VoIP – les fournisseurs de services facilitent la transmission des appels téléphoniques sur Internet. Comme la FTC l’a appris d’autres enquêtes, des milliards d’appels qui transitent chaque année par des fournisseurs de services VoIP sont des appels de télémarketing illégaux et des appels automatisés, dont beaucoup proviennent de l’extérieur des États-Unis, mais ciblent les consommateurs américains. Dans le cadre d’enquêtes sur les violations de la Règle de vente par télémarketing et d’autres dispositions, la FTC délivre fréquemment des CID aux fournisseurs de services VoIP qui acheminent des appels potentiellement illégaux. Notre objectif est de collecter les informations nécessaires à l’application de la loi, y compris ce qu’ils font pour se conformer au TSR et l’identité du télévendeur passant les appels potentiellement illégaux.

La FTC a délivré un CID au fournisseur de services VoIP basé à Los Angeles XCast Labs, mais n’a reçu qu’une fraction des informations réactives. Lorsque les efforts pour travailler en coopération avec XCast ont échoué, la FTC est allée en justice pour faire appliquer le CID. Un juge fédéral a ordonné à l’entreprise de se conformer.

Dans une action distincte, la FTC a envoyé un CID à Deltracon, un fournisseur de services VoIP basé à Irvine, en Californie. Deltracon et ses dirigeants n’ont pas répondu, de sorte que la FTC a demandé à un tribunal fédéral d’exiger la conformité, insistant sur le fait que les actions de l’entreprise avaient « matériellement entravé l’enquête de la FTC ». Le tribunal a accordé la requête de la FTC et Deltracon a finalement remis les informations requises.

Que peuvent retirer les autres entreprises des deux actions récentes ?

La FTC est synonyme d’entreprise lorsqu’elle envoie à une entreprise (ou à toute autre personne) un CID. L’agence prend des décisions d’application de la loi basées sur des faits, c’est pourquoi les CID sont essentiels au processus d’enquête. Il est extrêmement imprudent pour une entreprise d’ignorer un CID ou de répondre de manière incomplète. Si nécessaire, la FTC agira rapidement pour utiliser les outils disponibles pour demander l’exécution.

Souligner et mettre en italique ce message lorsqu’il s’agit d’appels automatisés illégaux. La Règle de vente par télémarketing impose une large responsabilité aux entreprises à l’origine des appels automatisés illégaux et aux entreprises qui leur prêtent main-forte. Pièce A : L’action de la FTC contre Alcazar Networks et son propriétaire, les accusant d’avoir facilité des appels de télémarketing illégaux en – entre autres – fournissant sciemment des services VoIP à une entreprise indienne qui a frauduleusement affiché le 911 comme identifiant de l’appelant et composé des appels se faisant passer pour la sécurité sociale Administration. Le règlement dans cette affaire interdit définitivement aux défendeurs de nombreux aspects de l’activité de télémarketing.

Leave a Comment

Your email address will not be published.